Chaque année le gouvernement chinois octroie quelques 22 ou 24 bourses au Tchad via la Direction des bourses du Tchad, qui est une instance du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Tchad.

Les formations proposées aux étudiants

Les formations proposées sont diverses et variées à l’instar de la médecine, les Relations internationales, la pétrochimie, l’architecture…

 

La bourse

La bourse recouvre l'hébergement et une allocation mensuelle d’environ 200 dollars américain. Bien que cette somme est insuffisante quelques parfois. Généralement, l'étudiant doit faire une année de langue suivit d'un examen qui lui permet de se procurer d'un diplôme intitulé HSK (Hanyu Shuiping Kaoshi) en français, teste du niveau chinois. Ce diplôme lui permettra de commencer sa spécialité, en cas de chute au dit examen HSK la bourse chinoise pourrait être accordée à l'étudiant une deuxième et dernière fois pendant une année. En cas d’un autre échec, la bourse sera, normalement, suspendu. Une fois le HSK est réussi les étudiants seront répartis dans leurs universités de formation.

Ville(s) où il y a une forte présence estudiantine tchadienne

Pékin.

Gestion d’octroi de la bourse

La gestion de bourse en Chine est assurée par la Direction de Bourse et de Planification du Tchad.

ob